28
mars
2017

Selon le baromètre KPMG, les petites entreprises sont encore peu intéressées par le BIM

Réalisations mardi, 28 mars 2017

Selon le baromètre KPMG, les petites entreprises sont encore peu intéressées par le BIM

En janvier prochain, KPMG publiera une étude réalisée à partir des réponses de 403 chefs d’entreprise de 1 à 49 salariés, dans le bâtiment. Un baromètre riche d’enseignements, en particulier sur le numérique.

A écouter les officiels, mais aussi les architectes, les industriels, les bureaux d’étude, le sujet central du bâtiment pour les prochaines années, c’est le BIM. Mais le baromètre que publiera en janvier KPMG montre que les petites entreprises n’en ont ni la même connaissance, ni la même perception.

32 % ont entendu parler du BIM

Ainsi, elles ne sont que 32 % à en avoir entendu parler. Et parmi ce petit tiers,  1 % a déjà entrepris des démarches pour intégrer le BIM et 3 % le prévoient. Les entrepreneurs ne sont que 19 % à estimer que l’intégration du BIM à leur activité sera nécessaire d’ici moins de deux ans. 27 % l’envisagent plutôt pour un horizon de 2 à 5 ans, 17 % d’ici plus de 5 ans et 33 %… jamais !

A noter toutefois, le degré de connaissance et d’intérêt pour le BIM s’accroît à mesure que la taille d’entreprise grandit, et travaille donc plus souvent sur des marchés publics ou des bâtiments plus importants, avec des architectes et des bureaux d’études. Au-delà de dix salariés, elles sont 50 % à en avoir entendu et 10 % à être en phase d’intégration du BIM ou à planifier cette phase. L’intérêt pour le BIM est aussi plus net chez les jeunes, ainsi que dans les professions davantage sensibilisées au digital, notamment les menuisiers, qui travaillent depuis plusieurs sur des machines à commande numérique.

Retrouvez dans Le Moniteur de la semaine prochaine un compte-rendu plus détaillé de l’étude.

Poster un commentaire

Vous êtes indentifier en tant qu'invité.